Le blog Coachazard de Bernard Sananès

15 mai 2012

L’esprit de contradiction

Filed under: COACHaZard Le jeu du Je ! — Jan Widger @ 14:15

Débattre sur le thème de « la contradiction », que c’est drôle !
Drôle parce qu’en introduisant ce débat par un avis sur le sujet, je m’attends à être contredit ! A moins que je prêche le faux pour avoir le vrai !
Tiens ! Voilà déjà une « bonne » façon d’alimenter l’esprit de contradiction ! Cela ne vous arrive t-il pas de contredire, simplement pour nourrir la conversation ou pour y mettre un peu de piquant ? Quoi de plus ennuyeux que des échanges consensuels, quand tout le monde est d’accord sur tout ! Une bonne contestation c’est alors plein de vitamines.
Contredire peut aussi parfois prendre l’allure d’une critique. Et la critique, n’est-ce pas souvent un moteur pour celui ou celle qui la reçoit ? Les philosophes et les scientifiques ne pourraient avancer sans critique ni contradiction. Mais ne suffit-il pas d’une affirmation quelque peu péremptoire de ce genre pour m’attirer les foudres des contradicteurs ?
T’es pas cap’ de me contredire ! Je t’attends de pied ferme ! Ferme ton clapet ! Pet de nonne ! Non é vero !

Publicités

Un commentaire »

  1. Contradiction ou controverse « discussion suivie sur une question, motivée par des opinions ou des interprétations divergentes : polémique » (ta mère, évidemment…). Pour ma part je préfère cette dernière pas la mère qu’on voit danser, non, la controverse, qui n’est pas, comme la contradiction, la crispation sur SON opinion, l’opposition à l’autre, pour le faire tomber, un combat…
    La controverse, c’est la renverse. C’est être contre, tout contre, celui ou celle qui soutient mordicus l’interprétation qui dix verges, pardon, diverge… Celle qui fouette le sang et les reins des pur sangs que nous sommes, ou que nous rêvons d’être…
    Allez, Marie… Coach toi là, que je te joue de la mandoline, câline, en t’effeuillant l’écarte… Celles de Coachazard, mon poussin, pour chercher le lézard, ou la salamandre…
    Contredire, n’est-ce pas dire « encore » ?
    Le faire c’est mieux, voire le contrefaire, cet amour des mots, pour le transformer en bar à thym.

    Donc en saveurs provençales et en chant des cigales…, celles qui ont chanté tout l’été et se trouvent bien dépourvues face à la foutue fourmi,toujours contredisante.
    Danser ou Chanter, devant le Buffet, c’est pourtant du pareil au même : on reste là, la bouche ouverte, comme un con…
    Traduction : Qui trop verse de larmes ne voit plus l’essentiel (Si la fourmi n’est pas prêteuse, elle est très appétissante…) . Et si la Cigale, à boubou, pardon, à bout, bouffe la fourmi…. Alors ? Qui a gagné, dans la controverse ? Fourmiture et nourriture, ça rîme, non ?
    Contradiction, contraduction, même combat ?.
    Au lit Lili veut l’i et Lolo l’u… Allo ? Qui hulule à la lune ? Ali ? Léa ?
    Entre la pro-diction et la malé-duction, que choisir, mon Loulou ? Allez, Kèstenpanse ?

    C’est comme tu veux, chéri(e). Me contredire, c’est me séduire, tu le sais bien…

    Commentaire par ecobusinessangel — 15 mai 2012 @ 15:08 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.