Le blog Coachazard de Bernard Sananès

6 avril 2016

L’autodérision est la marque des grands

Filed under: La pratique du développement personnel — Jan Widger @ 08:31
Tags:

L’autodérision, cette capacité à rire de soi-même, demande de la distanciation : une juste prise de distance avec soi-même qui permet de se regarder entrain de « dire » ou de « faire » quelque chose de maladroit, d’indélicat, de malvenu…
Elle demande de savoir s’observer avec un œil critique, celui d’un ami qui vous veut du bien mais qui ne se laisse pas avoir par des justifications du genre : « Bon mais ce n’est pas grave ; on ne va pas en faire un chocolat !».
L’autodérision décape sans faire trop mal ! C’est la dose d’humour dont on use qui sert de baume calmant !
L’autodérision qui fait progresser est un catalyseur de développement personnel à condition que la critique « moqueuse » que l’on s’adresse à soi-même ne soit pas malveillante, agressive ou teintée de mépris. Elle est étrangère au registre de l’ironie qui, elle, s’amuse à ridiculiser !
L’autodérision dénote une forte personnalité qui entretient de suffisamment bonne relation avec elle-même pour accepter une petite calotte derrière la nuque, comme pour se dire : « Prends cette tape amicale et ne moufte pas ! ».
Cette personnalité ne peut qu’être suffisamment souple et confiante pour accepter une remise en question ! Elle tolère une soudaine déstabilisation susceptible de montrer à d’éventuels témoins sa part d’imperfection.
Elle dénote une aptitude non négligeable à user de tact pour se dire des choses qui sans cela auraient pu être désagréables à entendre ! L’humour est ici, comme d’autres l’on remarqué, une forme de politesse vis-à-vis de soi-même.

L’autodérision est salutaire ! C’est une force ! Elle nous permet d’évoluer dans le bon sens ! La pratiquons-nous ? Tous témoignages nous intéressent : les vôtres aussi Monsieur le Président.

« Connais-toi toi-même »
avec Coachazard de Bernard Sananès
cliquer pour avoir la page sur Amazon
http://www.amazon.fr/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Daps&field-keywords=Coachazard+Bernard+Sanan%E8s&x=13&y=18

Publicités

4 commentaires »

  1. Oh oui, tout à fait d’accord : quand je suis très triste, très touchée par des choses qui ne se sont pas passées du tout comme je l’espérais, j’ai une petite larme qui me monte parfois à l’oeil, mais en même temps je me moque gentiment de moi-même, avec de l’humour, du réalisme et de l’amour (on est comme de grands enfants toujours en train d’apprendre sur le chemin de la vie, si on voit les choses comme ça, c’est plus facile d’avoir de l’auto-dérision, de relativiser). Et effectivement, cette dérision, si elle est emplie de cette vision de tendresse, remotive directement à analyser la situation sans trop d’émotionnel (ou analyser l’émotionnel) pour pouvoir rééquilibrer notre vision des choses pour la prochaine fois! L’autodérision est vraiment un atout pour rebondir face aux situations de la vie. Merci pour ton super article !

    Commentaire par lelsadenoch — 15 novembre 2010 @ 08:47 | Réponse

  2. Ses bénéfices sont si fabuleux qu’ils peuvent amener à la réserve.
    Concrètement quand je la pratique cela m’apporte une douceur dans l’âme et dans le coeur, il en émane une odeur divine. Elle favorise le bon rapport aux autres et cette douceur qui jaillit du coeur est la récompense que l’on récolte du fruit que l’on a offert à l’autre, le fruit de sa propre empathie, envers soi-même pour le bénéfice de l’autre et de soi. Merci infiniment.

    Commentaire par Bruno — 15 novembre 2010 @ 21:46 | Réponse

  3. Bonjour, j’aimerais beaucoup pratiquer l’autodérision plus souvent, mais je ne suis pas très familière de cette pratique, car étant assez orgueilleuse… Auriez-vous des techniques, ou des exemples afin de commencer à prendre l’habitude de rire de soi-même ? Je crois fortement au pouvoir de l’autodérision comme étant une possibilité de progrès rapides sur la connaissance de soi et pour acquérir l’humilité… mais en pratique j’ai du mal à trouver des moyens de l’appliquer !

    Commentaire par Camille — 5 avril 2016 @ 14:23 | Réponse

    • Bonjour Camille. Merci pour votre commentaire qui stimule mes neurones et me donne envie d’écrire quelque chose de sensé sur ce sujet . Je ne tarderai pas pas à répondre concrètement à votre demande : « Comment pratiquer l’autodérision ? Quelles conditions ? « . Sans doute avant cette fin de semaine. A bientôt sur nos bonnes ondes !

      Commentaire par Bernard Sananès — 6 avril 2016 @ 07:36 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.